PARTICIPATION…

Merci au site Français pour la conception de cette affiche

Merci au site Français pour la conception de cette affiche

L’action des incroyables comestibles est une initiative citoyenne ouverte à tous !

Pour participer, c’est simple et accessible à chacun. Cela ne demande aucun moyen particulier. Il s’agit seulement de changer de regard et de faire le choix de s’engager dans un processus de co-création joyeux librement consenti où vous décidez de vivre l’expérience ici et maintenant de l’abondance partagée dans une dynamique bienveillante et vertueuse de co-responsabilité commune de femmes et d’hommes libres sur Terre, dans le respect mutuel, l’entraide et la bienveillance.

Voici une proposition de méthode en 5 étapes, réalisable en un temps très court :

Étape 1

On constitue une équipe locale avec d’autres familles pour initialiser l’action à plusieurs. Mais, on peut aussi commencer par se lancer seul si on ne trouve personne d’autre dans sa commune, vous serez vite rejoints par de plus en plus de volontaires connus ou inconnus qui se reconnaitront dans l’expérience et qui vous proposeront de participer à vos côtés ;

Rejoignez le réseau et faites connaissance

Étape 2

Chaque membre du groupe prend une bêche de jardinier en main et va poser, avec les autres, devant la pancarte de la commune, en tenant le visuel

« Incredible Edible Belgium »

pour donner de la force au mouvement global et enraciner l’action sur votre territoire.

Vous pouvez aussi ajouter la pancarte « Nourriture à partager », cela donnera une portée plus grande encore au message.

Soyez souriants, joyeux et spontanés, mettez en offrande devant vous quelques fruits et légumes qui marqueront votre engagement dans la démarche d’abondance partagée des incroyables comestibles pour tous.

Associez les enfants si c’est possible, ils sont notre devenir et en même temps nos guides dans cette nouvelle ère de rapports aimants spontanés et sincères. Vous pouvez aussi associer vos amis musiciens si le coeur vous en dit, c’est vraiment l’entrée dans une nouvelle expérience joyeuse. Faites plusieurs clichés, sélectionnez les meilleurs et envoyez-les à Sylvie pour la Belgique ou à Estelle, à Todmorden, pour l’Angleterre et l’international. Et c’est parti, dès cette étape 2, vous êtes déjà entrés dans cette magnifique vague de partage planétaire « Incredible Edible » ;

Étape 3

Chaque foyer réalise une plantation sur son espace privé, en bordure “non fermée” de l’espace public et prend des photos de l’installation avec la mention “nourriture à partager” des « incroyables Comestibles »

Étape 4

L’équipe à la possibilité d’assister aux ateliers « Comment créer et gérer un blog » afin de publier le suivi de ses travaux et l’échange avec sa commune ou sa région.  Penser à organiser des petits repas de fête, associer les voisins et vos proches, faites des petits clips vidéos à envoyer à l’équipe pour diffuser vos réalisations. Et surtout, mettez bien en évidence l’envois de votre photo de groupe (ou vous seul) devant la pancarte de la commune avec le visuel des Incroyables Comestibles  ;

Étape 5

Une fois l’action d’initialisation démarrée et devenue une nouvelle réalité locale, on passe à la “pollinisation” du territoire, de proche en proche, pour gagner l’espace public, comme à Todmorden. On sensibilise ses voisins des autres rues pour se lancer à leur tour, puis on tente de rallier le conseil communal pour ouvrir l’espace public à la co-création du partage des Incroyables Comestibles, comme nos amis anglais ont réussi à le faire en 4 ans et ainsi devenir une collectivité auto-suffisante pour son alimentation locale, simplement par la reconnexion des habitants les uns aux autres, en lien avec la terre. Avec l’expérience acquise à Todmorden, il est possible à présent, pour toute collectivité qui désire s’engager dans le processus d’auto-suffisance alimentaire du territoire, de le réaliser en 4 mois, si c’est la désir de sa population.

De proche en proche, nous devenons les jardiniers d’abondance de notre lieu de vie, celui du partage et de la bienveillance envers chacun. Nous préviendrons aussitôt nos cousins anglais de votre action locale. Une balise sera alors plantée sur la Carte Mondiale qui se trouve ICI, avec un hyperlien actif en direction de votre profil GOOGLE PLUS.

Nous intégrons le point des plants sur la carte Google Incredible Edible Belgium..

Ainsi, avec cette méthode, en moins de deux heures, vous êtes passés d’une action de partage de niveau local de votre commune, à une immense vague de reconnexion consciente au niveau planétaire. Vous n’êtes définitivement plus seuls. Par cet acte libre et délibérément consenti, vous avez effectué un retournement conscient de votre vie, vous avez changé de regard et avez retrouvé votre souveraineté en tant que femme ou homme, co-créateur libre de votre Nouvelle Réalité.

Le temps à peine, que nous écrivions ces pages, nos amis de Todmorden nous signalent que les incroyables comestibles sont déjà arrivés au Japon et qu’il essaiment partout aussi vite que les bourgeons des arbres éclosent lorsque la sève du printemps est arrivée à son terme. Vous voulez le voir pour le croire ? Il vous suffit de cliquer sur le lien ICI.

incredible_edible_belgique_belgium_affiche_a_partager

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Allez les communes de Belgique !

On se bouge !

L’ONU a mis en garde la communauté internationale contre l’imminence d’une crise alimentaire mondiale en 2013, écrit le quotidien

Vous aussi vous voulez rejoindre notre communauté ?

Envoyez votre formulaire ( sans engagement )

Nous vous tiendrons informés de la suite de l’organisation sur le terrain et en ligne

265061_357573764350240_1323701970_n

On accélère les incroyables comestibles ou les INCREDIBLE EDIBLE, les anglais sont déjà passés à la vitesse supérieure pour rendre possible l’autosuffisance alimentaire des territoires avec la démarche citoyenne des « Incredible Edible », c’est pas pour rien.

Et comme ils sont sympas nos cousins, ils partagent leur expérience avec nous gratuitement !!!

Ce que Todmorden a réalisé en 6 ans, nous pouvons à présent le faire le temps d’une saison et de sa récolte.Je vous en conjure, n’attendez pas pas le dernier moment pour faire vos bacs de nourriture à partager dans la ville. C’est cet hiver que ça se joue.Bientôt, sur les territoires, vous aurez deux sortes de villes, les villes fleuries avec 1, 2, 3, 4 ou 5 étoiles qui en fait sont des fleurs, et puis vous aurez les villes garnies avec 1, 2, 3, 4 ou 5 étoiles qui en fait seront des incroyables comestibles en fonction de l’autonomie alimentaire.Chacun est libre de son choix puisque nous sommes tous co-créateurs co-responsables de notre devenir.

Image | Publié le par | 5 commentaires

Comment la ville de Todmorden, avec ses « Incredible Edible » fait un pied de nez au Nouvel Ordre Mondial !

Cette galerie contient 6 photos.

C’est la prise de conscience d’habitants libres et souverains qui permettent de passer d’un système de pénurie et de raréfaction des ressources dans un climat tendu d’oppositions et de frictions, à un système d’abondance harmonieux aux possibilités de créativité illimitée  … Lire la suite

Galerie | 4 commentaires

UGOLINI

ugolini-ceci n'est pas une alerte(suite4) par ugolinichristian

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Donner c’est recevoir : Les marchés gratuits, la nouvelle tendance

 anticonso

01.06.2012

Né dans la capitale argentine, le concept fait fureur et a déjà conquis de nombreuses villes à travers tout le pays. L’idée est simple, il s’agit de donner le superflu sans rien attendre en retour, pour que plaisir d’offrir ne rime pas avec consommation effrénée.

Une idée qui gagne du terrain

Imaginez un instant une brocante ou derrière chaque étal vous seriez accueillis par un :

« Servez-vous, tout est gratuit ».

À première vue, l’idée peut faire sourire… Pourtant, ces marchés existent bel et bien à Buenos Aires, où ils ont lieu de façon régulière depuis 2010.

Baptisés gratiferias, ces événements ont vu le jour grâce à Ariel Bosio, un jeune argentin lassé de devoir transporter ses possessions de déménagement en déménagement. Il explique:

« J’ai découvert que je pouvais vivre avec moins d’affaires que ce que je possédais et que c’était surtout une question d’habitude ».

Après avoir offert son « surplus » aux amis de son école d’arts martiaux, Ariel crée le concept de gratiferias, qui se répand d’abord à travers les centres culturels de la ville avant de conquérir les places publiques.

N’importe qui peut organiser un gratiferia, à la seule condition que le lieu soit public, ouvert à tous et qu’aucun droit d’entrée ne soit exigé. Avec un message simple:

« Amenez ce que vous voulez, ou rien du tout. Repartez avec ce qui vous plaît ».

Ni troc, ni réciprocité

Les gratiferias sont avant toute une invitation à se débarrasser de possessions matérielles devenues inutiles ou superflues, afin qu’elles circulent et profitent à d’autres.

Aux objets qui se trouvent habituellement sur un marché d’occasion, tels que vêtements, livres, meubles ou appareils électroniques, sont venus s’ajouter des biens immatériels. Les gratiferias sont aussi l’occasion de concerts, d’ateliers de toutes sortes, de projections cinématographiques ou encore de séances de massage. Bien sûr, toutes ces activités sont proposées gratuitement.

Claudia Cordobes organise des marchés gratuits à San Fernanda, dans la province de Buenos Aires et s’amuse des réactions du public:

« Ceux qui viennent pour la première fois à un gratiferia le font par curiosité, un peu surpris, pour vérifier que tout est vraiment gratuit, comme on le leur a raconté ».

Sur sa page Facebook officielle, le projet regroupe plus de 3 800 personnes, et connaît un succès croissant. Le concept dépasse déjà les frontières de l’Argentine et s’exporte vers les pays voisins, au Chili, en Uruguay, au Brésil, en Colombie ou au Mexique. Ariel Bosio s’enthousiasme:

« Chaque jour, nous sommes un peu plus nombreux à adopter cette nouvelle forme de partage ».

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Pétition : Manifeste pour une sortie de crise par l’écologie et par le civisme

 

Termes et conditions
    • pour l’avenir de l’humanité!

    • L’ensemble des recommandations est constitutif d’un système opérant : ça peut marcher (alors que le système actuel ne marche pas, et détruit)

    •  Il est important que chacun prenne ses responsabilités.

      Ne plus subir mais agir …

    •  une urgence pour avancer ensemble, de Québec à Athènes en passant par Bruxelles!
    •  l’écologie n’est pas la prérogative d’un parti ou de khmèrs verts. Elle émane simplement de citoyens soucieux que le bon sens revienne au premier plan, soucieux de nous voir quitter la trajectoire actuelle qui nous mène dans le mur.
    •  Je signe pour des raisons éthiques et de bon sens commun :besoin de justice et droit au développement durable pour tout homme sur la planète.
    •  Il est urgent de changer nos pratiques, afin de prendre soin de soi, prendre soin de l’autre, prendre soin de notre planète.
    • Pour le bon sens et la survie du vivant.
    • about 10 hours ago

      L’enjeu du siècle et pour des siècles !

    • about 9 hours ago

      Pour qu’il n’y ait pas que des profs d’unif qui signent… Pour faire avancer le schmilblick… Pourquoi ne pas s’associer au collectif Roosevelt 2012 ? L’union fait la force !

    •  Nous avons tous un rôle a jouer dans cette reconstruction du système. D’ailleurs, n’oublions pas de prendre conscience de nos actes/comportements quotidiens… le changement passe par nous!
    • … Et tout cela ne sera véritablement possible que lorsque les nombreux individus et groupes déjà porteurs d’initiatives de transition depuis peu ou depuis nombreuses années, seront pleinement reconnus pour leur rôle pionnier, assuré avec modestie ou de façon plus visible. Reste un « plafond de verre » à faire sauter pour permettre l’essaimage de ces multiples expériences!

    • La société civile est plus porteur des changements nécessaires que les représentants de l’écologie politique. Ces derniers sont incapables de créer un rapport au pouvoir écologique.

    • Une simple question de bon sens et la prise de conscience des réalités.
    • Parce que nous ne pouvons plus nous abriter derrière notre ignorance. Chaque jour qui passe sans réduire nos émissions, nos prélèvements des ressources non renouvelables et notre production de toxiques à longue vie est une trahison de plus par rapport à nos enfants… Il est vraiment urgent de ressentir à quel point le reste de la biosphère est juste une extension de notre corps, et qu’il nous faut nous désanesthésier…
    • solidarité et écologie vont de pair et se soutiennent l’une l’autre
    • A force de viser les élections suivantes, les femmes et les hommes politiques qui nous

      dirigent nous envoient droit dans le mur.
      Et encore plus sûrement nos enfants.
      J-P M

    • JE SUIS CONTRE LA MODIALISATION
    • Il est temps de voir la réalité en face, et de prendre des décisions courageuses, tant au niveau personnel que collectif !
    • Dans l’espoir de contribuer à meilleur rapport de force pour le long terme
    • Pour un peu de bon sens et plus de conscience dans nos modes de vie.

      C’est à vous d’agir !

Publié dans Non classé, PETITION - MANIFESTE | Laisser un commentaire

Barvaux et ses Incroyables

Cette galerie contient 6 photos.

Il n’a pas fallu longtemps pour que les belges se mettent à leur tour à polliniser les espaces publics de leurs territoires. Doués d’un sens de l’initiative incroyable, voilà que les habitants de Barvaux se mettent à repérer les espaces laissés à l’abandon pour leur redonner … Lire la suite

Galerie | 5 commentaires

Bonjour

Petite présentation :

Nous sommes un regroupement de citoyens passionnés qui travaillons ensemble pour un monde où tous se partagent la responsabilité pour le bien-être futur de notre planète et de nous-même. …

Notre mission : permettre l’accès à la nourriture locale saine accessible pour tous, grâce à
cette INCROYABLE collaboration !!

Que toutes les mamans puissent nourrir sereinement
leurs enfants dans le Monde, chaque jour, et pour la vie !
C’est à présent possible par l’abondance partagée des incroyables comestibles.

Vous voulez aider – être le maillon de cette chaine humaine mondiale  ?

Il y a des tas de façons dont vous pouvez nous aider dans cette aventure.

Pour plus d’informations cliquez ici . Ou par mail à  SYLVIE

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire